Kératocône

La « cornée conique » caractéristique du kératocône. Le kératocône (du grec kerato, corne, cornée et konos, cône) est une maladie dégénérative de l’œil qui se traduit par une perte de la sphéricité de la cornée qui prend alors la forme d’un cône.



Le kératocône peut causer des distorsions substantielles de la vision, conduisant à des images multiples, des stries et une hyper-sensibilité à la lumière. Le kératocône est la plus commune des dystrophies de la cornée. Cette maladie affecte moins d’une personne sur deux mille (reconnue comme étant une maladie rare) et semble toucher toutes les catégories de population dans le monde, bien que sa prévalence soit plus prononcée dans certains groupes ethniques.

La maladie est typiquement diagnostiquée durant l’adolescence du patient et atteint son stade le plus avancé vers 20-30 ans.

Le kératocône est une maladie peu connue et dont les causes sont incertaines. Sa progression après le diagnostic reste imprévisible. Si elle touche les deux yeux, la détérioration de la vision peut affecter la capacité du patient à conduire une voiture ou à lire normalement.

Dans la plupart des cas, les verres correcteurs (ou par des verres de contact) sont assez efficaces pour permettre au patient de continuer à conduire légalement et à retrouver une activité normale.

Une progression plus importante de la maladie peut mener à une intervention chirurgicale comprenant notamment les greffes cornéennes. En dépit de ces incertitudes, le kératocône peut être contrôlé avec succès avec une variété de techniques médicales ou chirurgicales, souvent avec peu ou pas d’affaiblissement de la qualité de vie du patient.